BIAN 2016

La Biennale internationale d’art numérique (BIAN) revient tous les deux ans à Montréal dans le cadre du Festival d’art numérique Elektra. En 2016, sa troisième édition voyait le jour sous le thème AUTOMATA : L'art fait par les machines pour les machines.

Nous avons créé une signature qui positionne à la fois le thème de la biennale, affirme son appartenance à l’avant-garde numérique, met de l’avant la Suisse comme pays invité et la relie au festival Elektra.

L’identité de la BIAN s'est affirmée dans la cohésion d’un design très suisse, organisé, millimétré. Pour ce faire, nous avons appliqué l’idée de cadre, de carrés pour découper l’espace avec un choix de couleurs tranchées de rouge, de noir et de blanc. Un jeu sur les lignes dans la répétition, à l’image d’un canevas ou de la trame marquée d’une imprimante, qui évoque le rythme mécanique. La mise en avant d’une photo de la performance Inferno, œuvre centrale de la biennale, vient réaffirmer la thématique tout en signalant les éléments de la programmation de l’événement.

L’impression produite par la campagne est marquante, franche et codée, s’adressant dans toutes ses déclinaisons à un public d’initiés : affiches, programme imprimé, site internet et GIF animés.